Salutations mes chers camarades !

Ca y est ! Nous voilà dans le top 10 des derniers jours à attendre pour le début du festival, et on peut dire que c'est assez speed. Je ne suis pas encore allée au bureau pour tater la température honte à moi ! mais je suis persuadée que ça chauffe, et pas des moindres, sous les casquettes d'Eloïse et William

Un top 10 qui nous donne l'occasion de revenir sur les différentes actions menées par nous, jeunes organisateurs, avec l'aide de Claire Boucher, assistante de presse sur l'évènement du festival, et de Clara, responsable de la communication sur les réseaux sociaux. La mission ? Communiquer un MAXIMUM sur le festival, son programme, et sa particularité, à savoir celle d'être un festival organisé par des jeunes de 12 à 25 ans. Retour sur nos actions collectives

 

La Conférence de Presse

AAAAAAAAH, la conférence de presse ! Comment vous dire? Si vous avez déjà lu d'anciens articles de ce blog, ce n'est pas la première fois que vous devez lire cette pratique tout à fait répandue dans le milieu de l'évènementiel, la conférence de presse. J'étais d'ailleurs chargée d'en préparer une lors de mon stage, souvenir fort sympathique d'ailleurs ! Cette année, elle avait lieu dans un petit cinéma Havrais, le Studio, avec qui nous travaillons souvent. Fait davantage cohérent puisque faire la présentation d'un festival de cinéma dans... un cinéma bin.. Bin ça fait bien en fait

Nous étions 9 jeunes de présent ce jour là, et on peut dire que l'ambiance était plutôt détendue. Enfin, ça dépendait de qui hein Josépha? mais certains jeunes prenaient la parole en public pour la première fois, et j'imagine très bien dans quel état de stress ils devaient être "Je me souviens.." on dirait une vieille mamie du grain quand je dis ça. La peur de dire une boulette.. Hein moi même? HAHAHAHA sourire interne. Bref. Tout s'est trèèèèèès bien déroulé. Le fait que les journalistes et nos partenaires soient installés dans de gros fauteuils moelleux à une certaine distance de nous, qui étions assis en rebord de scène, plutôt que face à nous autour d'une table, je pense que ça nous a permis de nous détendre. Il y avait un côté intimiste, comme une réunion de vieux copains artistes qui prennent un rendez-vous pour aller se prendre un café tous ensemble au grain à démoudre pouce vert. Ca fait un peu bisounours dit comme ça, mais c'est vrai qu'on était à l'aise, et que ça c'est ressenti. 

 

IMG_0839

Nous sommes des jeunes très studieux.. A part le machin flou, parce qu'il bouge tout le temps

 

 

Récompense de la MAIF

Alors oui. Voilà. Depuis plus de 5 ans, Eloïse se bat corps et âme au quoidien et je peux vous dire que je l'ai vu, et que c'est pas rigolo tous les jours pour nous dénicher de nouveaux moyens de financement puisque tu compends, c'est la crise partout. Autre les recherches de sponsors, de mécènes et de partenaires financiers, les fondations peuvent être un bon moyen de rapporter un peu d'argent. En gros, en très gros, une fondation, c'est un organisme qui récompense des actions qui mettent en lumière la jeunesse et la culture. Ce n'est pas toujours le cas, mais ce sont celles que le grain à démoudre cible. Généralement, on doit préparer un gros dossier dans lequel on présente l'association, ses avantages, ses particularités, ses actions, et après de longues heures de travail, on envoie le dossier et on attend. Et parfois, ça marche

Dans le cas présent, c'est la MAIF qui a décidé de nous récompenser, en nous attribuant le deuxième prix national de sa fondation. La classe! Et qui est-ce qui va avoir encore plus la classe lors de la remise officielle du prix à l'ouverture du festival ? C'est nous !

Pour plus de renseignements, allez faire un petit tour 

 

 

 

 

Interview presse et radio

Quand on est au grain à démoudre, oui, parfois, on peut se la péter. La preuve en est avec ma photo de profil Facebook où je pavane gentiment devant les micros de France bleu Le Havre, la moue légère et frivole, l'air tout à fait naturel, en mode "Je suis à ma place, regardez comme je suis fraîche". Plus sérieusement, cotoyer les médias à un petit côté grisant, surtout quand on a envie d'en faire son métier. PETITE ANNONCE : si vous recherchez une jeune femme dynamique, joviale et souriante pour une alternance en journalisme, n'hésitez plus, je suis toute à vous

On a donc eu la chance de papoter avec Résonance, présent à la conférence de presse Hey, vous voulez nous faire un petit son? Il nous faut une voix de fille, et des voix de garçons qui font des blagues et France Bleu, où nous avons été cordialement invités, et de raconter notre expérience à certains journaux locaux, comme Le Havre libre. Donc si vous voyez "du grain à démoudre" dans un journal ou que vous l'entendez à la radio, ne vous étonnez pas !

 

Nan mais forcément, quand on est aussi beaux.. Bon, ok, j'arrête.

 

Genre nous dans Paris Normandie sisimagueule.

 

Quand je flood sur Facebook

Forcément, fallait s'y attendre. Depuis deux ans à peu près, une vraie communication se fait sur les réseaux sociaux, surtout Facebook et Twitter, permettant de toucher au plus près un maximum de personnes. Cette année, c'est Clara qui est chargée de l'affaire, ce qui ne m'empêche pas de bombarder tout mon réseau à coup de "Soirée Blind Test aux Zazous" et de "Ouverture du festival le 16 novembre". Ce sont mes petits camarades qui sont contents, c'est moi qui vous le dis !

 

A très vite pour de nouvelles interviews, et de nouveaux articles !

La rouquine infernale