Salut les copains !

Oui. Je sais. Je n’ai pas donné de nouvelles, et ce n’est pas bien, pour vous lecteurs, qui lisaient avec amour et impatience mes chroniques. Du coup, si vous êtes encore là, je m’en excuse et vous promets de reposter un peu plus régulièrement. En tout cas... Je vais essayer. J’ai de la matière pour ces prochains jours en plus.

Mais aujourd’hui, zoom sur un de mes camarades organisateurs, Monsieur Arnaud. Arnaud a 16 ans, il est au lycée Jean Prévost à Montivilliers VPT mes frères, il aime le cinéma naaaaaan ? Sans déconner, faire des films d’horreur étranges en université au festival, parler avec tout le monde, et rire très fort. En gros, je l’aime bien. Quand on rigole en même temps, c’est jamais très discret. Blague à part, c'est jamais discret. Peu importe avec qui je rigole.

 

Nous voilà, en mode beaux gosses, avec Ambre, la petite blondinette à nos côtés.

 

Cette semaine, Arnaud a eu une bonne, une très bonne idée. Celle de surfer sur la vague du mouvement « Happy from », en référence à la très entraînante musique de Pharell Williams, Happy. Certains youtubeurs se sont appropriés ce tube dansant et rythmé, et en font ont fait une version dans leur ville, mettant en avant les habitants et leur vision du bonheur sous forme de pas de danses. C’est donc au tour du Havre, notre très chère ville Océane, d’avoir sa propre vidéo. Let’s dance my friends !

 

CLIQUE LA.

 

La rouquine infernale